La compagnie l'Envers et l'Endroit a l'honneur de vous convier à

Pré ;;;;...truc : Monologue de Jeanne

Mise en scène et auteur : Stéphanie Chevarin
Comédienne : Christèle Trougnou
 

Présentation de 30-40min qui fait suite à la résidence à La Fabrique Jaspir

pour le projet Pré ;;;;...truc

Vendredi 29 mars 2019 à 17h

 

à Jaspir la fabrique, 178 Impasse du Pré de la Barre, 38440 Saint-Jean-de-Bournay
 
 
Cette présentation sera suivi d'un moment de convivialité autour d'un verre.

Image

 

 

Eliane Lapierre est née en 1948 à La Tour du Pin. Elle
a eu trois enfants, divorça deux fois. Elle a travaillé dès
14 ans dans différentes usines du Nord Isère. Elle tomba
malade à 58 ans d'une démence fronto-temporale, dont
elle succomba à l'âge de 65 ans.
Ce projet s'inspire en partie de son histoire.
 

 

« ;;;;...truc » est un projet ambitieux (pour notre temps) puisqu'il demande la participation d'une comédienne, d'une circassienne, d'un technicien, d'un scénographe et d'une metteure en scène. Gros projet pour une compagnie mieux connue pour son travail autour de l'art clownesque. « ;;;;...truc » est un spectacle pluri-disciplinaire, principalement théâtral mais qui joue aussi avec la danse et le cirque. « ;;;;...truc » raconte l'histoire entre une mère et sa fille, dans l'accompagnement de celle-ci vers la mort promise par une maladie dégénérative.

 

Ici, nous avons abordé le travail via un chemin de traverse. Il s'agit de créer un monologue pour la mère, assez court, entre trente et quarante minutes, dont l'objectif est de la faire connaître dans sa traversée de la maladie. Le texte et le jeu de la comédienne sont les seuls éléments de ce pré-spectacle. Dans ce travail, nous avons souhaité faire en sorte que chaque étape de ce parcours vers la mort s'exprime à travers le seul langage. Les mots, les syntaxes, le niveau de langage et le corps sont ici autant d'indices de ce qui se trame à l'intérieur de notre personnage.

C'est donc un Pré- ;;;;...truc, puisque il ne s'agit pas de la forme aboutie mais d'une forme-appui qui nous mènera vers une œuvre plus ambitieuse.

 

Cette petite forme Pré- ;;;;...truc existe pour voyager, faire connaître le grand projet qui inclura la fille. Il aura l'avantage de pouvoir se jouer partout.

TRUC (CREATION )

Nous recherchons soutiens et résidences d'écriture

 

Image001 2

 

 

Spectacle pluridisciplinaire, tragi-comique à partir de 12 ans

Mise en scène et auteure : Stéphanie CHEVARIN

Interprètes : Tiziana CURCHOD (trapèziste et accrobate), Christèle Trougnou ( comédienne )

Scénographie, lumière : Laurent MONTFORT

Régisseur plateau : Ludovic MICOUD TERRAUD

 

C'est l'histoire d'une femme confrontée à une maladie dégénérative.

C'est l'histoire d'une fille qui regarde sa mère dégénérer.

C'est une histoire d'amour entre une mère et sa fille.

C'est « Truc » car ce mot est celui qui petit à petit remplace tous les autres.

 

 

Cette création veut comprendre et montrer qu'il est possible d'aimer sans mot et sans corps, quand tout ce qui faisait l'autre se désagrège, quand il ne reste plus que le regard, les sourcils recourbés et la pupille rétrécie pour dire l'effroyable .

Nous voulons donner un corps et une voix à ceux pour qui tout s'échappe, donner à voir l'humanité sans langage et sans geste . Il s'agira de « dire » pour chercher la réminiscence d'une parole enfouie dans les tréfonds de l'être malade, dépossédé de son action, dont la survie dépend d'une hétéronomie absolue.
Cette création  prend sa source dans l'expérience vécue d'une fille accompagnant sa mère atteinte d'une démence frontaux temporale, maladie associée à Alzeihmer. De cette expérience, sont restés des mots, ceux de la mère, une somme de textes, comme des poèmes, qui sont un ultime essai pour exprimer l'émotion qui l'envahit et qui ruisselle dans le corps déjà malade, pour affirmer son existence qui, bien que vacillante, agit encore sur un réel qui échappe. Ces mots sont voilés, comme la déesse antique, ils ne passent la barrière du sens qu'à l'aide d'une voix qui les porte . De ces années sont aussi rester les poèmes de la fille, plus cinglants, plus francs car ici aucune maladie ni aphasie ne transforme ni ne déguise, ce sont des mots qui s'échappent et explosent.
Nous voulons travailler ces textes, ceux écrits, si nombreux, les faire se rencontrer, qu'ils soient l'étalon l'un de l'autre. Ces textes sont les expressions de solitudes qui ne veulent que s'échapper vers l'Autre .

 

 

infos : cielenversetlendroit@yahoo.fr/0665723921